Publié
Commentaires Aucun

Ava ou Alliance of Valiant Arms

Ava est un MMORPG FPS du genre shooter qui vous plonge dans un combat imaginaire avec un scénario un peu bâclé mais qui a au moins le mérite d’en avoir un (on peut pas dire la même chose de tous les free to play).

En gros on se retrouve en 2009 avec une France coupé en deux et NFR une fédération Russe qui contrôle toute l’Europe de l’est et les états centraux contre la force de la UE représenté par la France et le Royaume uni.

L’aventure free to play

Rien de révolutionnaire dans le scénario donc, l’aventure ne restera pas gravé dans toutes les mémoires. Pourtant AVA reste un jeu sympa pour les fans de FPS et d’univers de guerre comme j’ai pu le constater.

D’abord on peut choisir entre 3 classes dans chaque camp, chacune a des armes différentes et des capacités qui vous permettent d’allier la stratégie au jeu. Evidemment il faudra avoir une équipe équilibré pour avoir la victoire.

Les classes :
Artilleurs
Les artilleurs sont l’unité défensive du groupe, elles peuvent utiliser les grenades et des fusils, plutôt pour les stratégiques que les bourrins.

Fantassin
Les fantassins vous donnent eux un peu plus de libertés et de prise des risque, ce sont les unités de base que je recommande de jouer d’abord pour n’avoir pas trop l’air d’un noob.

Sniper
Très faibles en combat rapproché, les snipers sont très forts à larges distances, il est difficile de les maîtriser car ils demandent du temps de jeu avant d’exploiter leur potentiel au max.

Les missions : côté sympa du jeu

On peut trouver des missions au fur et à mesure qu’on avance sur le jeu ou qu’on joue en combat contre d’autres. Les fragzs vous permettent de prendre des plaques et de les échanger contre l’expérience ou des sous. De quoi vous donner une vision plus RPG d’un FPS.

AVA propose aussi la possibilité de jouer avec ton clan, soit de le former par toi même soit de rejoindre un clan particulier. De quoi faire des heures de jeu sympas sur Ava.

Pour jouer à AVA c’est par ici

Auteur

Commentaires

Commentaires fermés pour cet article.

← plus anciens plus récents →